papierjaponais_une

Le papier japonais

J’ai récemment découvert le papier japonais. Comme son nom suggère, il est fabriqué au Japon, à partir de longues fibres naturelles. Ce papier dispose de toutes les qualités pour s’inviter dans votre maison : il est élégant, raffiné, très souple et facile à travailler aussi en raison de sa résistance mécanique. Le papier japonais peut être utilisé pour (presque) tous les objets de décoration comme des abats-jour, des origamis, des habillages divers et maintenant même comme papier peint pour donner un peu de peps à vos murs.

 

PapierPeint_PapierJaponais

 

De très jolis motifs sont vendus à environ 8 € la demi-feuille (48 x 64 cm) et 15 € la grande feuille (64 x 96 cm).

Laissez-vous inspirer !

J’ai trouvé deux tuto sympa pour créer un abat-jour et des guirlandes décoratives (Merci à Mimi Simonne et à bricartbrac !).

Voici quelques jolies réalisations qui n’attendent qu’à ce que vous sortez vos ciseaux et votre colle acrylique :

papier japonais - réalisations

 

Le papier japonais – qu’est-ce que c’est ?

Le papier japonais, également nommé washi, est fabriqué artisanalement au Japon depuis plus de 1.000 ans. Traditionnellement, les artisans utilisent les fibres du mûrier, du chanvre, du mitsumata (fibres fines et douces), du kozu (plus dur mais plus commun) et du gampi (rare et cher). Mais aux papiers modernes, on ajoute de la viscose, des fibres plastiques et un pelliculage en PVC ou PET.

Le papier japonais à motif fleuri ou géométrique est appelé chyoagami, il reflète à merveille la sensibilité et la richesse du design de l’artisanat japonais sous la période Edo (1630-1868). Ces petits motifs denses ont été conçus initialement pour l’industrie du textile et la fabrication des kimonos. Fabriqués à l’origine avec des gravures sur bois, ils sont aujourd’hui imprimés en sérigraphie directement sur le washi. La texture du papier et la technique d’impression lui assurent une incroyable et intemporelle élégance. Vous avez ensuite les katazome-she, imprimés aux pochoirs avec des motifs très modernes.
Ces deux variétés de papiers sont recherchées par les professionnels, artistes, créateurs, relieurs ou le loisir créatif pour le cartonnage, la réalisation d’abat-jour et l’origami.

 

Nouvelles tendances en direct du Japon

Depuis peu, le Japon raffole des créations d’une fratrie d’artistes immigrée il y 10 ans de Turquie. Ils marient à merveille le « Ebru » traditionnel, l’art de créer des marbrures, au savoir-faire des artisans japonais. Leurs premières créations rencontrant un franc succès, ils décident de s’installer définitivement et créent le « Ebru House Tokyo » où ils organisent des séminaires et  exposent leurs œuvres.

La technique : Dans un bassin, ils appliquent différents mélanges de couleurs sur de l’eau de lin. Ils les étirent à l’aide de pinceaux pour donner une forme de fleur. Ils apposent ensuite le papier japonais sur le dessin.

Voici un exemple de leurs créations :

Ebru_PapierJaponais

Source : dtj-online.de

 

3 comments on “Le papier japonais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *